//La réalité, quelle réalité ?
changer sa réalité

La réalité, quelle réalité ?

La réalité, attention aux yeux…

Plusieurs niveaux de réalité.

Culturellement, nous nous accordons sur un certain nombre de concepts partagés auxquels nous donnons des noms. Ces concepts nous permettent de vivre en commun en simplifiant les rapports quotidiens. Un arbre est un arbre et une table une table, sans pour autant que vous sachiez si c’est une table ronde, en bois, petite, gigantesque…

 

Un ami vous parle d’un chien, même si vous ne le voyez pas et ne connaissez pas sa race vous imaginez ce que c’est, c’est un chien ! Il entre ainsi dans votre réalité par l’histoire. Plus votre ami vous donne de détails sur ce chien et plus il devient réel pour vous (taille, couleur, race, poils..). Cependant, lorsque vous voyez ce chien en vrai, il y a un écart entre ce que vous imaginiez et le chien réel. Votre réalité vient de changer !

La réalité a donc plusieurs niveaux car ce chien ne se limite pas à ce que vous voyez. Il existe aussi dans l’histoire contée, dans le souvenir de votre ami, dans sa vie quotidienne, dans sa présence physique quotidienne et dans bien d’autres dimensions auxquelles nous ne prenons garde. Le regard des gens, les voisins, son vétérinaire… De plus, ce que nous voyons du chien au moment T n’indique en rien son comportement, sa santé, sa spécificité…

Réalité et changement

Ce que nous percevons n’est que le résultat des filtres personnels que nous appliquons à tout notre environnement. Sans oublier que notre réalité est façonnée par ce que nous connaissons ou imaginons et que chaque jour cela évolue. Notre réalité n’est donc jamais la même.

Si vous aimez les chiens ou si vous les détestez, cela ne change pas la réalité du chien : il reste le même chien. Cela change par contre votre perception et donc votre réalité à propos du chien. Vous aurez peur ou vous le caresserez, et votre réalité en sera différente.

Et toute notre vie est ainsi guidée par ces filtres issus de notre histoire, nos gènes, notre éducation, etc. C’est ce que nous appelons généralement « Notre Personnalité ».

Aucun jugement là-dedans, ce sont des faits, il faut donc en tenir compte lorsqu’on veut changer sa vie. Car le premier facteur bloquant, ce sont nos croyances, nos certitudes, nos à-priori.

Nous changeons donc sans arrêt, il faut juste apprendre à maîtriser le changement quand nous le souhaitons… c’est tout l’objet de l’allassopraxie.